Zum Inhalt
Versione stampa

Curia Vista - Atti parlamentari

02.1145 – Question ordinaire

Le "politiquement correct" au DFAE

Depositato da
Data del deposito
11.12.2002
Depositato in
Conseil national
Stato attuale
Liquidato
 

Texte déposé

Par le biais d'une mise au concours interne, le Département fédéral des affaires étrangères cherche, pour l'été ou l'automne 2003, un chef de poste pour Atlanta. Parmi les exigences auxquelles le futur consul général de Suisse pour le sud des Etats-Unis doit satisfaire, selon le texte de la mise au concours, figure l'obligation d'observer en toutes circonstances les règles du "politiquement correct" dans ses relations avec les médias et le public.

A ce propos, je prie le Conseil fédéral de répondre aux questions suivantes:

1. Qu'entend-il par obligation d'être "politiquement correct" en toutes circonstances?

2. Dans quelle mesure croit-il que ce respect du "politiquement correct" désormais exigé de nos diplomates sert les intérêts de la Suisse à l'étranger?

3. Craint-il que les diplomates pour lesquels le respect du "politiquement correct" ne faisait pas partie des exigences se comportent de manière "politiquement incorrecte"?

Risposta del Consiglio federale del 19.02.2003

Au cours de l'année, le Département fédéral des affaires étrangères publie les offres d'emploi pour des postes vacants de personnel transférable dans une procédure de mise au concours à caractère interne et qui n'est donc pas destinée au grand public. Les annonces sont rédigées de façon à préciser, en évitant toute ambiguïté, les caractéristiques du poste et les exigences qui en découlent.

Par rapport aux questions posées, le Conseil fédéral prend position comme suit:

1. La notion de "political correctness", couramment utilisée aux Etats-Unis, caractérise une manière de se comporter dans les relations sociales, adaptée aux réalités culturelles locales. Dans certaines régions des USA, il convient vis-à-vis des médias et du public d'accorder une attention encore plus soutenue qu'ailleurs aux caractéristiques du "political correctness". L'expression utilisée dans cette procédure de mise au concours interne ne désigne donc pas un type de comportement, que l'on traduit souvent d'une manière très imprécise en français et en allemand par "politiquement correct/politisch korrekt". Elle fait d'abord référence aux deux exigences posées au futur détenteur ou à la future détentrice du poste en question, à savoir un degré élevé de compétence en matière de compréhension interculturelle, d'une part, et une bonne connaissance des normes sociales américaines, d'autre part.

2. En diplomatie, une connaissance exacte des normes sociales et culturelles du pays dans lequel on se trouve et leur observation scrupuleuse constituent des conditions incontournables à une représentation efficace des intérêts nationaux.

3. Non. La formation diplomatique met clairement l'accent sur les compétences en matière de relations interculturelles.

 
 

Camera prioritaria

Conseil national

 
Vi trovate qui: Il Parlamento svizzero > Ricerca > Geschaefte