L’introduction du droit de vote et d’éligibilité des femmes compte parmi les changements les plus importants du système politique suisse depuis la création de l’État fédéral en 1848. Le 7 février 1971, 65,7 % des hommes suisses ont voté en faveur du droit de vote et d’éligibilité des femmes. Jusque-là, la moitié du peuple suisse ne pouvait ni élire ses représentants, ni être élu, ni même voter ou signer un référendum. Les femmes ont lutté pour leurs droits pendant 100 ans, et il fallut de nombreuses interventions parlementaires ainsi que plusieurs votations populaires pour que leurs droits soient reconnus.

En automne 1971, les Suisses ont élu dix conseillères nationales et une conseillère aux États. Après quelques jours seulement, une onzième conseillère nationale est venue occuper la place d'un homme qui lui avait été élu au Conseil des États. Depuis lors, la proportion de femmes dans l’Assemblée fédérale a augmenté continuellement : 12 sièges en 1971, 96 en 2019. Pour en savoir plus : LA PRÉSENCE CROISSANTE DES FEMMES AU SEIN DU PARLEMENT SUISSE


Autres liens