Press release

Nouveau chef de la division des relations extérieures

La délégation administrative du Parlement a placé Claudio Fischer à la tête de la division Relations extérieures des services du Parlement. Agé de 40 ans, ce politologue maîtrise les trois langues officielles, en plus de l'anglais. Il est actuellement responsable de l'unité Coopération bilatérale de recherche au Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche.

De langue maternelle allemande, M. Fischer a grandi au Tessin et une fois sa maturité en poche, il a quitté le Sud des Alpes pour étudier les sciences politiques à l'Université de Lausanne. Il a ensuite complété, en cours d'emploi, sa licence par un master en administration publique à l'Institut des hautes études en administration publique.

Il a fait ses premières armes comme secrétaire général du Nouveau mouvement européen avant de rejoindre le Département fédéral de l'Intérieur pour assurer la participation de la Suisse aux programmes de formation de l'Union européenne (UE) et mettre en oeuvre les mesures spéciales de la Confédération pour la formation continue universitaire. Il a également été membre de la délégation suisse qui a négocié l'accord bilatéral sur la libre circulation des personnes avec l'UE.

L'expert a ensuite représenté les intérêts de la Suisse face à l'UE en matière de formation, de recherche, de technologie et d'affaires spatiales, pour le compte du secrétaire d'Etat à l'éducation et à la recherche. Il a assuré la suppléance du négociateur en chef des accords bilatéraux avec l'UE sur la formation et la recherche.

M. Fischer est actuellement chargé de concrétiser la stratégie de politique scientifique extérieure de la Suisse. Il dirige le réseau à l'étranger des conseillers pour la science et la technologie suisses ainsi que les maisons suisses aux Etats-Unis et à Singapour.

Le nouveau chef de la division Relations extérieures représentera les services du Parlement à l'étranger et en Suisse. Avec l'aide de ses 26 collaborateurs spécialisés, il coordonnera les voyages des délégations parlementaires, organisera les visites des délégations étrangères et assurera le service linguistique.

La délégation administrative tient à garantir une bonne représentation des minorités culturelles et linguistiques au sein de la direction des Services du Parlement. Elle entend profiter des départs naturels, ces prochaines années, pour atteindre cet équilibre.

Berne, le 26.02.2007    Services du Parlement

82;#Info

Mariangela Wallimann, secrétaire-générale de l'Assemblée fédérale, tél. 031 322 97 01

Expression Console: