Press release

Visite officielle en Colombie

Voyage d’information 2012 de la Commission de politique extérieure du Conseil national
Huit membres de la Commission de politique extérieure du Conseil national (CPE N) se sont rendus en Colombie entre le 8 et le 13 octobre 2012. Les thèmes importants abordés durant ce voyage étaient les relations entre la Colombie et la Suisse, la mise en œuvre des accords de libre-échange entre les deux pays, le processus de paix en Colombie ainsi que la politique d’aide au développement menée par la Suisse et l’engagement humanitaire de celle-ci.

Les négociations de paix entre le gouvernement colombien et les FARC, qui devraient débuter ces prochains jours à Oslo, étaient au cœur des entretiens menés par la délégation de la CPE-N durant ce voyage. La délégation a rencontré plusieurs représentants de différents mouvements pour la paix et les droits de l’Homme et a pu constater sur place les conséquences catastrophiques du long conflit qu’a connu le pays sur son développement politique, économique et social et sur sa population. Lors de plusieurs entretiens, la délégation a réaffirmé qu’il était important que la Suisse continue à offrir ses bons offices en vue de régler le conflit et de traiter ses causes et conséquences.

Ce voyage a également été marqué par les discussions concernant les relations économiques entre la Suisse et la Colombie. En effet, la Colombie est la quatrième puissance économique d’Amérique latine et possède un grand potentiel du point de vue économique. Un accord de libre-échange entre les pays de l’AELE, dont fait partie la Suisse, et la Colombie est d’ailleurs en vigueur depuis 2011. La délégation a donc profité de l’occasion pour s’informer sur place des effets de cet accord et de la mise en œuvre des mesures d’accompagnement, et pour se faire une idée de la coopération économique entre les deux pays. En outre, elle s’est entretenue avec des représentants des entreprises internationales et suisses en Colombie. Souhaitant connaître la manière dont la Colombie concilie son développement économique et le respect de la justice sociale, la délégation s’est également informée sur les conditions de travail et la situation des syndicats en Colombie.

En outre, la politique d’aide au développement menée par la Suisse et son engagement humanitaire ont également constitué un thème essentiel du voyage. La Colombie compte en effet parmi les principaux destinataires de l’aide humanitaire de la Confédération. La Direction du développement et de la coopération (DDC) contribue à l’amélioration de la protection et des conditions de vie de la population civile concernée par le conflit interne. Les visites qu’a effectuées la délégation dans les régions de Cauca et de Córdoba et à Carthagène ont permis entre autres à celle-ci de s’informer sur les projets soutenus par l’aide publique suisse au développement en collaboration avec le Comité international de la Croix-Rouge et Swissaid, et de rencontrer différents acteurs de la société civile. Les membres de la délégation se sont déclarés impressionnés par l’engagement de la Suisse et des organisations partenaires dans ce contexte très conflictuel.

Enfin, ce voyage a permis de consolider les relations entre les deux pays au niveau parlementaire. Lors des entretiens officiels, la délégation a rencontré les présidents des conseils et les représentants des commissions des affaires extérieures du parlement colombien. A Bogotá, elle a par ailleurs visité l’école suisse Colegio Helvetia et elle a rencontré la communauté suisse.

Menée par le président de la commission, Andreas Aebi (UDC/BE), la délégation de la CPE N était composée des parlementaires suivants : Mesdames Hildegard Fässler (PS/SG), Francine John-Calame (Verts/NE), Kathy Riklin (PDC/ZH) et Elisabeth Schneider-Schneiter (PDC/BL) et Messieurs Walter Müller (PLR/SG), Maximilian Reimann (UDC/AG) et Carlo Sommaruga (PS/GE).

 

Berne, le 15 octobre 2012  Services du Parlement

151;#APK-N

​Andreas Aebi, conseiller national, président de la commission, tél. 079 814 25 73
Myriam Bertsch, secrétaire adjointe de la commission, tél. 031 322 55 47


Expression Console: