Press release

La délégation suisse œuvre en faveur de la coopération

Session annuelle de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE
​Les six membres de la délégation suisse qui a participé à la 21e Session annuelle de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE dressent un bilan positif de leur séjour à Monaco : l’assemblée a adopté à l’unanimité les trois résolutions qu’ils avaient proposées. De plus, la délégation suisse s’est entendue avec les délégations serbe et ukrainienne sur un renforcement de leur collaboration.

Plus de 250 parlementaires provenant d’une cinquantaine de pays ont pris part à la Session annuelle de l’Assemblée parlementaire de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (AP OSCE), qui s’est déroulée à Monaco du 5 au 9 juillet 2012. Lors de cette rencontre, l’assemblée a adopté 28 résolutions. Si elle s’est montrée divisée sur plusieurs projets de résolution, qui ont parfois donné lieu à de vifs débats, elle a largement soutenu les textes proposés par la délégation suisse.

Composée de six membres, celle-ci a présenté à Monaco trois projets de résolution. Deux projets concernaient la lutte contre le terrorisme. Le premier texte exhortait les Etats membres à s’intéresser de plus près aux causes du terrorisme, tandis que le second visait à traduire le soutien de l’AP OSCE à la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies. L’AP OSCE a adopté les deux résolutions à l’unanimité et sans formuler de proposition d’amendement.
Quant au troisième projet de résolution, intitulé « Helsinki + 40 », il invitait l’assemblée parlementaire à prendre des décisions stratégiques importantes en vue du quarantième anniversaire de l’OSCE en 2015 ; cette proposition visait à faire aboutir les réformes en souffrance et à donner plus de poids à l’organisation sur la scène internationale en lui attribuant de nouvelles tâches. Le texte soulignait également la nécessité de renforcer la continuité et la cohérence de l’action de l’AP OSCE en intensifiant la collaboration entre les présidences de l’OSCE, qui se succèdent d’année en année. Ce projet a été accueilli très favorablement par l’assemblée. Après avoir adopté cinq propositions d’amendement déposées par la délégation finlandaise – propositions par ailleurs approuvées par la délégation suisse –, l’AP OSCE a également adopté à l’unanimité la résolution en question.
 
La délégation suisse a profité de sa participation à la Session annuelle de l’AP OSCE pour traduire dans les faits son souhait, exprimé dans la résolution « Helsinki + 40 », de voir les présidences de l’OSCE collaborer davantage. La présidente de la délégation suisse, Christine Egerszegi-Obrist, a en effet rencontré ses homologues ukrainien et serbe, l’Ukraine, la Serbie et la Suisse étant appelées à se succéder, de 2013 à 2015, à la tête de l’OSCE. Cet entretien, qui a permis de formuler de premières idées concrètes, a débouché sur la signature d’une déclaration conjointe des trois délégations, dans laquelle ces dernières ont exprimé leur intention de coopérer étroitement pendant leur mandat.
 
Outre la conseillère aux Etats Christine Egerszegi-Obrist (PLR / AG), la délégation suisse était composée des personnes suivantes : les conseillers nationaux Andreas Aebi (UDC / BE, vice-président), Hildegard Fässler (PS / SG), Ida Glanzmann-Hunkeler (PDC / LU) et Hugues Hiltpold (PLR / GE) ainsi que le conseiller aux Etats Claude Hêche (PS / JU). 

Berne, le 11 juillet 2012  Services du Parlement
 
132;#OSZE
​Christine Egerszegi-Obrist, présidente de la délégation, tél. 079 217 64 26
Céline Nerny, secrétaire de la délégation, tél. 031 323 43 14
Danial Naghizadeh, secrétariat de la délégation, tél. 031 322 36 17

Expression Console: