Press release

Visite du port de Rotterdam et de la ligne de la Betuwe

Voyage d’information à Rotterdam d’une délégation parlementaire
​Une délégation des Commissions des transports et des télécommunications des Chambres fédérales s’est rendue dans le port de Rotterdam afin de se renseigner sur sa stratégie de développement et sur les répercussions que cette dernière pourrait avoir sur le trafic de marchandises à travers la Suisse.

​L’un des plus importants corridors européens de fret part de Rotterdam, passe par Bâle et rejoint Gênes, traversant ainsi la Suisse de part en part. Le développement du port de Rotterdam pourrait donc avoir une influence majeure sur les infrastructures et la politique des transports de la Suisse. Le trafic de marchandises est l’un des éléments clés de la politique de transfert suisse et un thème récurrent pour les Commissions des transports et des télécommunications (CTT) des deux conseils. Dans les prochains mois, les CTT se pencheront, entre autres, sur un projet visant à encourager le transport ferroviaire de marchandises sur tout le territoire et sur le rapport 2013 relatif au transfert du trafic.

Une délégation des CTT, accompagnée de représentants des ports rhénans suisses a donc visité le port de Rotterdam. Sur place, plusieurs thèmes majeurs, comme la stratégie de développement du port et la coopération entre Rotterdam et les ports rhénans suisses, ont été abordés lors d’un échange d’informations. Les parlementaires ont également eu l’occasion de découvrir Maasvlakte 2, un projet d’agrandissement du port. La délégation suisse s’est montrée impressionnée par cette stratégie de développement du port de Rotterdam, qui permettra de garantir une gestion efficace des transports d’importation et d’exportation.

Néanmoins, la qualité du réseau intérieur revêt également une importance prépondérante pour cette gestion. A cet égard, il convient de tenir compte également des performances des voies navigables du Rhin ainsi que des sillons ferroviaires. La délégation suisse a donc porté un intérêt particulier à la ligne ferroviaire de la Betuwe, qui s’étend du port de Rotterdam à la frontière germano-néerlandaise.

Présidée par le conseiller aux Etats Claude Janiak (PS/BL), la délégation des CTT était en outre composée des conseillers aux Etats René Imoberdorf (PDC/VS), This Jenny (UDC/GL) et Markus Stadler (PVL/UR), et des conseillers nationaux Evi Allemann (PS/BE), Regula Rytz (Verts/BE), Martin Candinas (PDC/GR), Olivier Français (PLR/VD), Ulrich Giezendanner (UDC/AG), Jürg Grossen (PVL/BE), Markus Hutter (PLR/ZH) et Hans Killer (UDC/AG).

 

 

Berne, le 4 septembre 2013 Services du Parlement

228;#KVF-N/S
​Claude Janiak, chef de la délégation, tél. 079 311 57 24
Iris Hollinger, secrétaire adjointe de la commission, tél. 031 322 83 20

Expression Console: