Press release

Séance d’août de la Délégation de surveillance de la NLFA

Lors de sa séance, qui s’est tenue à Berne, la Délégation de surveillance de la NLFA (DSN) a eu des discussions avec des représentants des CFF au sujet du développement de l’offre sur l’axe du Saint-Gothard, du prolongement de la NLFA vers le sud, de la mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard ainsi que de l’alimentation en courant de traction. Elle a en outre été informée par AlpTransit Gothard (ATG) et l’Office fédéral des transports (OFT) sur les détails de l’adjudication du lot de gros œuvre du tunnel de base du Ceneri et sur l’avancement des travaux sur l’axe du Saint-Gothard. Enfin, elle a pris acte d’un rapport du Secrétariat d’Etat à l’économie (seco) concernant le respect de la durée du travail et a pris connaissance de l’état du projet de la NLFA à mi 2009 et des travaux de clôture du projet du tunnel de base du Lœtschberg.

Discussion avec des représentants des CFF

Le CEO des CFF a informé la DSN sur le développement futur de l’offre des CFF et sur les lignes d’accès à l’axe du Saint-Gothard. Il a notamment été question du financement de projets urgents, des aménagements au sud du tunnel de base du Saint-Gothard après 2030 ainsi que de l’évolution du rapport entre coûts d’investissement et coûts d’entretien.
Les représentants des CFF ont aussi présenté les prestations qui seront nécessaires dans le cadre de la mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard. Au printemps 2009, les CFF avaient signalé un surcoût de 112 millions de francs par rapport aux projections antérieures. La DSN avait alors recommandé de réduire les coûts d’investissement au minimum requis et d’épuiser le potentiel d’optimisation, sans toutefois toucher à la sécurité et sans restreindre les capacités de façon manifeste. Les économies devaient en outre être envisagées dans une optique économique. Selon les CFF, des économies de l’ordre de 37 millions de francs sont possibles, notamment en renonçant à un centre d’entretien et en reportant l’acquisition de véhicules d’entretien. 


Adjudication du lot de gros œuvre 852 Ceneri

La DSN a tenu deux séances extraordinaires, le 8 et le 11 juin 2009, au cours desquelles AlpTransit Gothard (ATG) lui avait fourni des informations sur cette adjudication. Elle avait alors pris acte que le marché avait été adjugé à un consortium italien pour 987 millions de francs, soit environ 71 millions de moins que le prix offert dans la deuxième meilleure offre. Etant donné qu’aucun recours n’a été déposé contre cette adjudication, la décision est devenue exécutoire. Lors de sa séance d’août, ATG a exposé les détails de cette adjudication à la DSN et lui a présenté les prochaines étapes en vue de la mise au point du contrat d’entreprise. La signature de ce dernier est prévue pour fin octobre 2009, de sorte que les travaux d’abattage à l’explosif devrait pouvoir commencer en mars 2010.


Avancement au Saint Gothard

D’une manière globale, les responsables de projet peuvent se féliciter du premier semestre 2009. Les travaux progressent conformément à la planification sur les différents tronçons du tunnel de base du Saint-Gothard et les préparatifs pour la technique ferroviaire vont bon train. Le 1er août 2009, les travaux d’excavation ont franchi le seuil de 90 % du système de tunnel.


Rapport du seco : contrôles de suivi concernant la durée du travail

L’an dernier, la DSN avait soulevé, entre autres, la question du rapport entre les réglementations sur les pauses et la fréquence des accidents sur les chantiers de la NLFA. Un rapport du seco sur les contrôles du temps de travail effectués en 2008 sur les chantiers de tunnels de toute la Suisse avait mis en évidence certaines lacunes dans le respect des prescriptions. Les autorités cantonales avaient alors assuré qu’elles engageraient les mesures nécessaires et des contrôles de suivi sont été effectués en 2009. Les contrôles de suivi menés sur les chantiers de la NLFA, qui ont été avancés à la demande de la DSN, ont débouché sur des résultats réjouissants : les prescriptions sont désormais respectées dans la grande majorité des cas. La DSN a pris acte de ces conclusions avec satisfaction, tout en soulignant que cet aspect doit continuer de figurer parmi les priorités des responsables, afin de ne pas réduire à néant les progrès réalisés ces deux dernières années.


Ligne de base du Lœtschberg : clôture du projet

Les travaux de clôture du projet de la ligne de base du Lœtschberg sont très avancés. Les décomptes finals sont pratiquement tous bouclés, la documentation finale a été remise à l’OFT et les travaux résiduels (travaux en garantie, procédure d’indemnisation pour l’acquisition de terrains, réalisation des charges de l’OFT) ont été transférés à la nouvelle société BLS Réseau SA.

La DSN s’est réunie à Berne le 26 août 2009 sous la présidence de Rolf Büttiker (PRD/SO). Des représentants du CDF, de l’OFT, de l’AFF, des CFF et d’ATG ont également pris part aux discussions.

 

Berne, le 27 août 2009 Services du Parlement

190;#NAD
M. le conseiller aux Etats R. Büttiker (président) : 079 435 32 44

Expression Console: