Press release

La commission a ajourné sa décision concernant le dépôt d’une initiative

Apprentissage des langues étrangères
L’apprentissage des langues étrangères au niveau primaire fait débat à l’échelle fédérale. La Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national se réserve le droit de déposer une initiative lors de la session d’hiver. Ses membres ont en outre formulé plusieurs propositions de modification de la loi sur les langues.

La question de l’apprentissage des langues étrangères à l’école primaire occupe le débat politique à l’échelle fédérale. La Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national (CSEC-N) s’est interrogée sur le moment où l’enseignement des langues étrangères doit commencer au niveau primaire et sur le rapport, dans l’enseignement, entre les langues nationales et l’anglais. Elle a entendu sur ces questions les représentants de différents milieux ; parmi eux, les conseillers d’Etat Regina Aeppli (ZH) et Manuele Bertoli (TI), qui représentaient la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP), François Grin (Université de Genève), François Grosjean (Université de Neuchâtel) et Thomas Studer (Université de Fribourg), qui représentaient le milieu scientifique, ainsi que Corinne Arman (SekZH-Sprachenkommission), Georges Pasquier (Syndicat des enseignants romands), Anne Varenne (Bildung Thurgau) et Beat W. Zemp (LCH), qui représentaient les milieux concernés.

Si l’éducation est du ressort des cantons, de nombreux membres de la CSEC-N sont toutefois préoccupés par l’évolution du débat sur les langues : c’est ce qu’a indiqué le président de la commission, Matthias Aebischer (PS, BE). La CSEC-N a examiné l’opportunité de déposer une initiative de commission. Ses membres n’étant cependant pas encore unanimes sur la teneur du texte, elle se prononcera sur le dépôt de l’initiative en question lors d’une séance spéciale organisée pendant la session d’hiver. Elle attend par ailleurs les éventuelles décisions qui pourraient être prises en la matière d’ici là, notamment par la CDIP à la fin octobre.

La CSEC-N a siégé à Berne le 10 octobre 2014, sous la présidence du conseiller national Matthias Aebischer (PS, BE).

Berne, le 10 octobre 2014 Services du Parlement

65;#WBK-N
​Matthias Aebischer, Kommissionspräsident, Tel. 079 607 17 30
Marcello Fontana, Kommissionssekretär, Tel. 058 322 97 35
Andreas Behr, stv. Kommissionssekretär, Tel. 058 322 91 95

Expression Console: