L’Assemblée parlementaire de l’OTAN (AP OTAN), nommée à son origine Assemblée de l’Atlantique Nord - AAN, est une organisation interparlementaire qui, depuis 1955, permet aux Parlements des pays membres de se rencontrer afin de débattre de problèmes de sécurité d’intérêt commun.
Elle regroupe aujourd’hui des législateurs des 29 pays membres de l’Alliance atlantique ainsi que de douze pays associés, quatre pays associés méditerranéens ainsi que des observateurs de huit autres pays. Des assemblées parlementaires telles que l’Assemblée parlementaire de l’OSCE et l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, mais aussi le Parlement européen y sont également représentés.

L’AP OTAN est composée de 266 délégués issus des pays membres. Au total, ce sont près de 360 délégués qui participent aux travaux de l’assemblée. Pour la plupart, ces parlementaires sont membres des commissions de la défense dans leurs pays respectifs. Ainsi les présidents et vice-présidents des Commissions de politique de sécurité rencontrent-ils leurs homologues lorsqu’ils participent aux activités de l’AP OTAN.

L’AP OTAN et l’OTAN sont juridiquement entièrement indépendantes l’une de l’autre. L’absence de lien formel avec l’OTAN n’a pas empêché l’assemblée de développer, au cours des ans, des relations de travail étroites avec l’Alliance atlantique. L’assemblée n’a qu’un pouvoir consultatif, mais, au travers des ans, elle s’est affirmée peu à peu comme un important forum de discussion en matière de sécurité.

L’assemblée est financée directement par les parlements et les gouvernements des pays membres; sur le double plan financier et administratif, elle est indépendante de l’OTAN elle-même. Le siège du Secrétariat international de l’assemblée est situé à Bruxelles.