(Le présent document se fonde sur les directives internes de l’OFPER relatives aux stages.)

OBJECTIFS DU STAGE

Objectif en matière de formation: les étudiants ont déjà la possibilité de combiner théorie et pratique durant leurs études.

Objectif en matière de politique du marché du travail: les diplômés acquièrent une expérience professionnelle dans leur domaine à l’issue de leurs études. Lors du recrutement de stagiaires, le potentiel du marché du travail intérieur doit être exploité au mieux.

Objectif en matière de politique du personnel: les jeunes diplômés talentueux sont reconnus durant leur stage et peuvent se voir proposer un poste fixe au sein de l’administration fédérale.

CRITÈRES D’ADMISSION

Les Services du Parlement proposent deux types de stages pour le degré de formation tertiaire A (haute école [HE]: université, haute école spécialisée, école polytechnique fédérale):

  • Stage pour titulaires d’un bachelor (HE 2)
  • Stage pour titulaires d’un master ou d’un doctorat (HE 3)

Les stages durent douze mois au maximum.

Ils doivent débuter dans les douze mois qui suivent l’obtention du master, du bachelor ou du doctorat, à compter du premier mois qui suit la date du diplôme.

CONDITIONS D’ENGAGEMENT

  • Conformément aux art. 8 et 9 LPers et aux art. 25 à 25b OPers, les stagiaires reçoivent un contrat de travail de durée déterminée.
  • Les salaires pour les stages universitaires sont définis à l’art. 10a O-OPers. Chaque mois, 1/12 du traitement annuel est versé. Le salaire est fixé de manière uniforme pour chaque type de stage HE 2 et HE 3.
  • Le stage commence le 1er septembre et se termine le 31 août de l’année suivante.
  • Le taux d’occupation est de 80 %.

BON À SAVOIR

Les Services du Parlement proposent neuf places de stage au total. Les personnes intéressées peuvent présenter une candidature générale ou préciser dans leur dossier leur(s) domaine(s) de prédilection, sans garantie que leur préférence puisse être prise en compte. Tous les stagiaires entrent en fonction le 1er septembre. Ils suivent des programmes d’introduction et de formation communes, ce qui leur permet de partager leurs expériences; ces échanges sont d’ailleurs qualifiés de précieux par les stagiaires actuels.

PERSPECTIVES

À l’issue de leur année de stage, les stagiaires des Services du Parlement peuvent faire acte de candidature à un poste Junior. La personne retenue sera engagée pour une période de deux ans comme collaborateur scientifique: elle pourra ainsi étoffer son expérience professionnelle au sein de deux autres secteurs des Services du Parlement.