​L'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), qui s'appelait à sa création en 1967 l'Assemblée internationale des parlementaires de langue française, se veut le reflet et le témoin du pluralisme culturel des peuples de la Francophonie.

L'APF est l'organe consultatif de la Francophonie, dont les instances décisionnelles sont la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement des pays ayant le français en partage, la Conférence ministérielle de la Francophonie, et le Conseil permanent de la Francophonie. 

 

Domaines d'activités

L'APF représente le lien démocratique entre les institutions et les peuples francophones. Elle est un lieu de débats, de propositions et d'échanges d'informations sur les sujets d'intérêt commun à ses membres, à savoir principalement la promotion et la défense de la démocratie, l'Etat de droit, le respect des droits de l'homme, le rayonnement international de la langue française et la diversité culturelle. 

L'Assemblée mène en particulier un travail de réflexion sur les libertés et droits politiques, les parlements et la communication, l'espace économique francophone et la coopération décentralisée ou encore l'éducation, les obstacles à la diffusion des connaissances dans les pays francophones, ou la place du français dans les organisations internationales. 

Enfin, l'APF engage et met en œuvre des actions dans les domaines de la coopération interparlementaire et du développement de la démocratie. 

 

Fonctionnement

L'APF opère aux niveaux international et régional (Europe, Amérique, Afrique, Asie). Au niveau international, l'organe principal est l'Assemblée générale qui se réunit une fois par an, en juillet, et traite de questions préalablement débattues par ses quatre commissions, qui tiennent leurs séances dans différents endroits, entre deux assemblées générales, et à l'invitation de pays membres. Ces commissions sont la Commission politique, la Commission de l'éducation, de la communication et des affaires culturelles, la Commission des affaires parlementaires et la Commission de la coopération et du développement. 

Au niveau régional, l'Assemblée de la Région Europe se tient en fin d'année.

L'Assemblée parlementaire de la Francophonie adopte des résolutions sur des sujets intéressant la communauté francophone dans les domaines politique, économique, social et culturel. Elle adopte également des avis et des recommandations destinées notamment aux chefs d'Etat et de gouvernement des pays ayant le français en partage. 

 

Composition

L'APF réunit des délégués de 83 parlements ou organisations interparlementaires répartis sur les cinq continents, représentant les sections membres (51 pays), les sections dites associées telles que l'Albanie, la Roumanie ou le Valais (15), et les parlements à titre d'observateur, à l'instar de la Bosnie-Herzégovine, de la Catalogne, de la Louisiane ou du Parlement panafricain (17). 

L'APF s'est considérablement élargie depuis le début des années 90, avec l'accueil des parlements de pays engagés dans un processus de transition démocratique. Une telle vitalité témoigne de l'attrait, tant politique que culturel, que l'APF exerce sur l'ensemble des communautés francophones.